Julie Morgane en 10 questions..."Avant d'être chanteuse, je suis avant tout comédienne"

Publié le par Jef

Julie Morgane en 10 questions..."Avant d'être chanteuse, je suis avant tout comédienne"

Bonjour Julie Morgane. Vous êtes une enfant de la balle, comme on dit ?

Et oui , on peut m'appeler Obelix : tombée dans la marmite quand elle était petite . J'ai la chance d'avoir comme parents Renaud Sorel et Michèle Mellory (mes pires critiques ).
Ma grand-mère maternelle était également chanteuse. Apparemment, on se passe ça de mère en fille.

Je suis née dans un théâtre à l’entracte et je faisais mes siestes dans les panières de costumes. Et le fait d'avoir passer la moitié de mon enfance au théâtre à assister au répétitions ne m'a pas dégoutté, bien au con
traire !

Quel est votre premier souvenir d’opérette ?

Aussi loin que remonte mes souvenirs d'opérette , je me vois les semaines de répétitions au théâtre Monsigny de Boulogne-sur-Mer . Je voyageais entre la scène , la salle et la loge de la concierge . Je reprenais les refrains avec ma petite voix de gamine et je rêvais en voyant les chanteuses dans leur belles robes. Parfois, quand la pièce le permettait, j'étais sur scène pour le spectacle et là , j'étais vraiment heureuse !
Il y a aussi les souvenirs de tournées, enfin surtout le retour en voiture le dimanche ... c'était triste ... trop triste.
Et ce déchirement. On le ressent toujours quand on quitte une bonne équipe ... ça ne passe jamais m'a t'on d
it !

La Fille du Tambour Major, Papa, maman et Julie

La Fille du Tambour Major, Papa, maman et Julie

Et votre formation ?

J'ai commencé par la danse classique et contemporaine à l'âge de 4ans, puis le théâtre que j'ai pratiqué avec mes parents. L'année de mes 16 ans, j'ai participé à mon 1er stage lyrique organisé par Patricia Patrick à l'Abbaye de Faverney. C'est là que Michèle Herbé a commencé mon "apprentissage scénique" et Martine Masquelin m’a donné mes premières leçons de chant . J'ai ensuite rejoins la classe d'Isabelle Debaere au conservatoire de Boulogne sur mer. Ma formation n'est toujours pas fini car c'est un métier où l'on apprend toute sa vie (Dixit mon pôpa !).

Vous avez commencé par le Prince Orlovsky mais vous avez chanté aussi Cricri. Quelle est la véritable voix de Julie Morgane ?

J'ai une voix placé qui me permet de chanter une multitude de registre et cela grâce à Isabelle, ma prof de chant. Elle m'a donné de très bonne bases. Grâce à ça, je peux chanter de l’opérette, de la variété ou même du rock ! Et c'est comme dans tout métier , quand on travail sur de bonnes bases, tout coule de source.

Chicago

Chicago

En France, on vous voit dans beaucoup de rôle de fantaisiste. Est-ce que cela correspond plus à votre personnalité que ceux de jeunes premières ?

Avant d'être une chanteuse, je suis avant tout une comédienne. J'aime jouer la comédie, que ce soit pour faire rire, pleurer, qu'on m'aime ou qu'on me déteste sur scène. Le problème en France, c'est qu'on veut absolument vous mettre dans une petite boite "fantaisiste" ou "jeune première" ! Je pense que c'est avant tout un personnage à interpréter. Et ça peut être aussi intéressant d'être une "cricri" qu'une "Francine" car chacune à son caractère. Je me dis toujours que j'ai la chance de réaliser mes rêves de gamine ! Un jour je suis une princesse , un autre je suis une Poulbot(e) ou encore une cantinière Ce n'est pas ma personnalité qui compte sur scène mais celle du personnage que j'interprète.

Vous aimez l’éclectisme car vous avez aussi interprété l’opéra et la comédie musicale. Que vous apporte ce mélange des genres ?

Je ne m'ennuie jamais, tout simplement. C'est du bonheur à chaque spectacle, un défi parfois ou encore une surprise(agréable ou mauvaise). La voix est un instrument qui évolue, qui gagne en maturité. Toute sa vie, on se découvre de nouveaux rôles, n'est-ce pas génial ?

Une chose très importante pour moi aussi, c'est la réaction du public ! Toucher à plusieurs genres musicaux permet de faire naître plusieurs types de sentiments dans la salle. Il y a peu de temps, j'ai interprété un spectacle en hommage à Jacques Brel. Dans ce genre de musique, la voix ne doit pas "bouffer" le texte mais l'élever, et savoir faire des vocalises n'apporte rien du tout !

Et enfin , je dirais qu'une chanson s'interprète surtout. Je me pose rarement des questions purement vocales avant de chanter, je ressens les mots et la musique et je me laisse guider ... La pire chose à faire avec la voix , c'est d'
y penser !

Princesse Czardas avec Philippe Padovani

Princesse Czardas avec Philippe Padovani

Quel rôle aimeriez-vous interpréter dans les prochaines saisons ?

Pas facile cette question là ... Je veux bien rejouer tous les rôles que j'adore : Cricri, Claudine, Pépi, Eponine ou Roxie et je voudrais rechanter du Brel aussi !
Mais au final , l'important pour moi , c'est d'être sur scène et ça quelque soit le rôle
.

Quelle va être votre actualité pour les saisons à venir ?

Et bien pour l'instant en prévision j'ai : Des Chanteurs de Mexico, une pièce de théâtre sur Paris, L'Homme inutile, sous la direction de Christian Blain et beaucoup de gala

Biographie

Valses de Vienne

Valses de Vienne

1987

Naissance de Julie Morgane ( Oh Yeah )

1992

Boulogne-sur-Mer
Noël en Liberté

1999

Le Magicien d’Oz (premier rôle)

2004

Mort sur le Nil ( Rôle de Jackie)

Les Mousquetaires au couvent ( Agathe)

2005

La chauve-souris ( Orlovsky )

Chicago ( Roxie )

Merignac
Paris Champagne
M. Masquelin, J. Morgane, R. Finell, P. Padovani, R. Sorel.
D ;M. : C. Cuguillère.

2006

Mérignac
La Toison d’Or (Lopez)
M. masquelin, J. Morgane, M. Mellory, S. Bernard, J.M. Biojout, P. Béranger, R. Steinhof, R. Sorel.
D.m. : C. Cuguillère

Dédé ( Denise )

Cat's ( Demeter )

2007

Toulouse
La Fille du Tambour Major (Offenbach)
M. Masquelin, J. Morgane, M. Mellory, J.M. Ankaoua, J. Guyot, R. Sorel, B. Maltère.
D.m. : C. Cuguillère

Toulouse
Valses de Vienne (Strauss)
M. Masquelin, F. Varda, J. Morgane, J. Guyot, B. Maltère, R. Sorel, F. Lelièvre.
D.m. : C. Cuguillère

Les Misérables ( Eponine )

Princesse Czardas ( Stazi )

2008

Marmande
Dédé (Christiné)
J. Morgane, F. Varda, J.D. Senesi, M. Muglioni, R. Sorel, C. Blain
D.m. : P. Mestres

Un de la Cannebière ( Francine)

2009

Mérignac
L’Auberge du Cheval Blanc (Benatzki)
C. Mauro, C. Barcaroli, J. Morgane (Clara), P. Béranger, J. Guillot, C. Blain.
D.m. : C. Cuguillère

Toulouse
Le Chanteur de Mexico (Lopez)
S. Bernard, J. Morgane, K. Gossart, F. Lelièvre.
D.m. : C. Cuguillère

Festival d’Aix-les-Bains
Ignace (Dumas)
Fabrice Lelièvre, Agnès Pat', Roby Faivre, Danièle Dinant, David Alexis, Julie Morgane, Le Pierre Sybil, Estelle Danière, Jean-Marc Almecija.
D.m. : Nicolas Chesneau

Gipsy (Flora)

2010

Mérignac
Phi-Phi (Christiné)
Karine Gossart, Julie Morgane, Renaud Sorel, Gregory Benchenafi Christian Blain, Jean-Pierre Duclos.
D.m. : Claude Lourties

Dole
L'auberge du Cheval Blanc (Benatzki)
S. Giambra, J. Morgane (Sylvabelle), Agnes Pat’, D. jean, F. Lelièvre, P. Sybil.
D.m. : J.P. Boutte.

Entretien réalisé par Jef.
Tous droits réservés.
© INF'OPERETTE et L'Opérette c'est la
fête

Commenter cet article