The Pirates of Penzance de Gilbert et Sullivan au théâtre de Caen

Publié le par Jef

The Pirates of Penzance de Gilbert et Sullivan au théâtre de Caen

Cette saison, trois évènements pour l'opérette dans l'Ouest de la France: The Pirates of Penzance à Caen ce week end, Les Chevaliers de la Table Ronde à l'opéra de Rennes en mars et Ali Baba au grand théâtre de Rouen en avril.

Ce week-end, le théâtre de Caen rouvre ses portes à l'opérette en accueillant une production commune avec l'English National Opéra et les théâtres de la Ville de Luxembourg. Arthur Sullivan et William Gilbert sont à l'honneur avec la création en France de leur chef d'oeuvre: The Pirates of Penzance.

 

Les oeuvres de ces deux monuments du lyrique léger anglais ont eu beaucoup de mal à passer la Manche et s'installer en France. Le Mikado, qui est sans aucun doute un des plus grands succès de l'opérette anglaise, a été créé en langue française à l'Opéra de de Tours en...1994.

 

L'opérette française a connu de nombreux succès à Londres. Bien évidemment, Offenbach s'exporte et Planquette et ses Cloches de Corneville auront beaucoup de succès. Quant à Hervé, le prince de Galles, futur Edouard VII, en est complètement toqué (comme le compositeur) et l'embarque avec lui à Londres où Hervé présente ses ouvrages.

 

Arthur Sullivan

Arthur Sullivan

Un directeur de théâtre londonnien a l'idée de réunir deux artistes pour créer en Grande-Bretagne un véritable répertoire concurent des opéras bouffes et opérettes des compositeurs français: William Gilbert, juristes et auteur de théâtre et Arthur Sullivan, compositeur d'oratorios et de cantates.

 

La collaboration de ces deux talents ont donnés des oeuvres remarquables et couronnées de succès. Les Britaniques parlent de canon l'ensemble des oeuvres toujours au répertoire des salles anglo-saxonnes: Trial by jury (1875), The Sorcerer (1877), H.M.S. Pinafore (1878), Pirates of Penzances (1879), Patience (1881),Iolanthe (1882), Princess ida (1884); The Mikado (1885), Ruddigore (1887) et The Gondoloers (1889).

 

La première a lieu à New-York en 1879, et, après une tournée à succès aux États-Unis, débuta à Londres en 1880.

The Pirates of Penzance de Gilbert et Sullivan au théâtre de Caen

L'intrigue se centre sur le personnage de Frédéric, qui, au cours de son enfance, avait été placé par erreur en apprentissage auprès d'une bande de pirates au bon coeur, et dont le sens aigu du devoir l'avait contraint à rester auprès d'eux jusqu'à ses 21 ans, marquant la fin de son apprentissage. Libéré de ses obligations, il quitte la bande et jure de passer le reste de sa vie à les exterminer pour racheter les atrocités qu'il a commises. Il fait vite la rencontre de Mabel dont il tombe immédiatement amoureux. Malheureusement, le Roi Pirate découvre une ambigüité dans le contrat d'apprentissage de Frédéric : celui-ci le lie à la bande jusqu'à son 21e anniversaire et non pas jusqu'à ses 21 ans. Frédéric étant né un 29 février, il doit encore servir les pirates 63 ans de plus et son sens du devoir l'incite à rejoindre à nouveau ses anciens compagnons.

The Pirates of Penzance de Gilbert et Sullivan au théâtre de Caen

La distrbution

 

direction musicale: Timothy Henty

mise en scène: Mike Leigh

 

Major-General Stanley Adrian Powter
The Pirate King Joshua Bloom
Frederic, a Pirate Apprentice Robert Murray
Serjeant of Police Mark Richardson
Mabel, General Stanley’s daughter Claudia Boyle
Ruth, a Pirate Maid of Work Rebecca de Pont Davies
Samuel James Bobby
Edith Teresa Andrasi
Kate Elena Kochukova
Isabel Almut Hellwig

 

Théâtre de Caen, 24 et 25 octobre

 

 

Commenter cet article