Charlotte Filou en 10 questions...

Publié le par Jef

Charlotte Filou en 10 questions...

Être sur scène, jouer une histoire et ses enjeux ; qu’on appelle ça opérette, théâtre, théâtre musical, comédie musicale, thriller r’n’b musical, opéra punk ou oratorio folk … j’aborde la Scène de la même manière !

Bonjour Charlotte Filou, comment vous est venu votre passion pour le spectacle ?

Bonjour !! Je me pose la même question … souvent … et je me demande s’il y a bel et bien des mots pour trouver son origine. Une passion est en vous, indicible et vorace, impossible à combattre !
Mais soit, essayons de l’expliquer : j’ai eu la chance d’être très jeune sensibilisée aux arts de la scène (la danse, le théâtre, le piano, le solf’) - Le chant est venu plus tard - et à y trouver un plaisir fou et un épanouissement.
Mais la ‘PASSION’ est née en moi, je pense, le jour où j’ai compris que je pouvais trouver, par le biais de la Musique, du théâtre, de la poésie, de la chanson … un Langage universel, une façon d’avancer vers les autres et de transmettre.
J’ai trouvé mon Langage… et je ne sais pas si je sais communiquer autrement
, finalement !!

Et puis un jour vous poussez la porte de l’Académie Internationale de Comédie Musicale. Comment s’est passée votre formation ?

Intensive, Dure, Immensément Riche.
Des mois de ma vie inoubliables, ceux de l’apprentissage, de la Rencontre avec soi, de l’Introspection, des Plantades, des Réussites, de l’Envie insatiable, de l’Acharnement et surtout du Travail… mais aussi des moments de rires, de pleurs, de projets plein la tête, Rencontre de l’Amitié !!
Cette école est la meilleure spécialisée dans ce domaine à Paris, chapeautée par un Artiste et un Homme hors du commun, Pierre-Yves Duchesne.
Il m’a tout donné et me donne toujours, sans relâche ; je lui dois d’avoir tant cru en moi et de me transmettre autan
t… Tout, quoi !

Du sel et de braise

Du sel et de braise

Toute jeune sortie de cette école, vous intégrez la troupe de Cabaret ? Racontez nous cette expérience ?

Il est difficile de « raconter Cabaret » …
Le metteur en scène assistant de Sam Mendès, BT Mc Nicholl, qui a monté le spectacle à Paris nous a dit un jour qu’il existe, pour chacun des acteurs ayant joué ce spectacle à travers le monde, « une vie avant, et une vie après « Cabaret » ».
C’est vraiment ça.
Cette expérience, le cœur de ce spectacle, ses tripes, son déchirement ; j’ai rarement eu autant de fierté d’être sur un Plateau de théâtre qu’aux Folies Bergère pour raconter cette histoire … l’Histoire.
C’était incroyable !

Les rôles se sont succédés: Fame, Un Violon sur le toit. Quel est le secret d’une comédie musicale à succès ?

Alors ça, c’est la colle !! Je sais pas, chui pas producteur, moi !
Je dirai la Promo télé, promo télé, euh.. promo radio aussi, promo télé et promo télé !!
Nan, bah Créer un chef-d’œuvre. Toucher les gens, de manière simple mais
profonde.

Grease au Palais des Congrés

Grease au Palais des Congrés

Ce que j’apprécie dans les chanteurs de votre génération, c’est que vous abordez avec autant de plaisir l’opérette. Dans le fond et dans la forme, les genres sont-ils si différents ?

Dans la forme, oui !! Y’a pas de micros pour les opérettes !!!!!!!!
Pas de boîtier, pas de casque ou de fil qui gratte dans les cheveux … mais redoubler de vigilance sur la PROJECTION, ARTICULATION et évidemment des nuances plus difficiles à réali
ser !
Mais différence de genre, non ! Être sur scène, jouer une histoire et ses enjeux ; qu’on appelle ça opérette, théâtre, théâtre musical, comédie musicale, thriller r’n’b musical, opéra punk ou oratorio folk … j’aborde la Scène de la même manière !

Vous chantez Nanette, Juliette de Méditerranée puis Cricri. Etes vous une vrai fantaisiste ?

En fait, je n’ai jamais compris pourquoi il fallait absolument compartimenter les gens, étiqueter. C’est très Français, de mettre un titre à chacun et de le ranger, classer, trier, sûrement un vieux complexe monarchique ! Il faut rentrer dans la case !
Si cela convient à certaines personnes, moi non ! Je ne me sens qu’une chose : interprète. Je me glisse dans la peau d’un personnage, et lui donne vie. Voilà mon métier !
Alors s’il faut m’appeler Fantaisiste, Jeune Première, Jeune Dramaturge ou Vieille Pas-drôle… ? Je n’saurais vous
répondre.

Le Chanteur de Mexico

Le Chanteur de Mexico

Des modèles ?

Mon Mentor, mon guide spirituel : Marie-Pierre.
Certains prophètes rappelés récemment à ma mémoire : Nelson Mandela, Gan
dhi …

La diffusion du Chanteur de Mexico sur Paris Première a-t’elle fait évoluer votre carrière ?

Oui, j’ai eu plusieurs propositions de travail grâce à cette diffusion et aux images qui restent à disposition suite à une captation.
C’est une exposition, la télé. Beaucoup de gens vous voient !! J’ai été contactée en particulier par des gens venant du Théâtre, qui découvraient pour la première fois une opérette et qui étaient stupéfaits ! Il faut dire que la version de Jacques était déjantée, très proche de la
BD !

Vous venez de quitter le rôle de Lorette dans La Route Fleurie. Comment l’avez-vous abordé ? Comment se sont passées ces représentations ?

C’était extraordinaire. Nous avons vécu des instants privilégiés ! Ceux de la vie d’une vraie Troupe !
Jacques Duparc a plusieurs dons : non seulement novateur, avec cette incroyable capacité de dépoussiérer des ouvrages d’opérette, en en faisant de véritables comédies musicales (voire même, pour cette « Route Fleurie » , en la transformant en une pièce de Boulevard agrémentée de chansons), il est également un créateur et un fédérateur.
Il a su créer au cours des 5 dernières années, une véritable TROUPE !
J’étais sur scène avec des artistes Bourrés de Talent, le top du top, mais qui sont surtout mes Amis les plus proches, les Vrais !
Comment obtenir meilleure symbiose au sein d’une équipe ? Le partage, la joie, l’énergie, le dépassement de soi, le Talent; tout y est !
U
n bonheur à l’état brut !

Et la suite ? Quelle va être l’actualité de Charlotte Filou pour cette saison ?

Je pars à l’Opéra de Marseille dans une semaine pour La Belle Hélène de Jérôme Savary que l’on jouera pour les fêtes de fin d’année.
Quelques projets ; une pièce de théâtre, et l’avenir devant m
oi !!

Merci Charlotte Filou et je l’espère à bientôt.

Biographie

La Route Fleurie à Reims

La Route Fleurie à Reims

1986

Naissance de Charlotte Filou


2005

Vendée
Clémenceau (Duparc)
C. Mercier, J. Duparc, P. Ermelier, F. Todaro, C. Filou, C. Clin


2006

Paris (Adyar)
L’Homme qui Rit (Salvia)

Vendée
Clémenceau (Duparc)

Paris (Zénith)
Dora l’Exploratrice

2007

Vendée
1588 (Duparc)
C. Filou, F. Todaro, J. Duparc, C. Dune, F. Dudziak

Metz
La Mélodie du Bonheur (Rodgers, Hammerstein)
S. Haudebourg, D. Henry, P. Jumelle, C. Filou

Paris (Folies Bergère)
Cabaret

2008

Paris (Folies Bergère)
Cabaret

Paris (Comédia)
Fame

Festival d’Aix-les-Bains
La Route Fleurie (Lopez)

Vendée
1588 (Duparc)
C. Filou, F. Todaro, C. Dune, J. Duparc, F. Dudziak

Reims
Clémenceau, la Tranchée des Baïonnettes
J. Duparc, P-Y. Duchesne, F. Todaro, C. Filou, F. Dudziak, C. Clin

2009

Tournée
Fame
C. Filou.

Tournée
No Nanette (Youmans)
C. Filou.

Festival d’Aix-les-Bains
Méditerranée (Lopez)
F. Obé, C. Géa, C. Filou, F. Lelièvre.

Lagny-sur-Marne
Andalousie (Lopez)
J. Todaro, K. Gossart, A. Pat', C. Filou.

Avignon
Le Chanteur de Mexico (Lopez)
M. Abelli, C. Filou, F. Todaro, C. Dune.

Paris (Palais des Congrès)
Grease
D. Mehnane, C. Cara, A. Munier, F. Todaro, C. Filou


2010

Paris (Palace)
Un Violon sur le toit (Bock)
C. Filou, D. nobles, R. Aburbe.

Vendée
Bonchamps, la Force du Pardon (Duparc)
K. Levy, F. Todaro, J. Duparc, C. Filou

Reims
La Route Fleurie (Lopez)
K. Lévy, G. Pinheiro, F. Todaro, C. Filou.


Propos recueillis par Jef
Tous droits réservés.
© INF'OPERETTE et L'Opérette c'est la fête

Commenter cet article